Capture d’écran 2020-06-06 à 12.09.54.

LA PETITE CÔTE

LA PETITE CÔTE

A 90 km, Saly c'est le condensé de l’infrastructure touristique et hôtelière,  épicentre du balnéaire au Sénégal. Saly, est synonyme de farniente avec ses belles plages et son décor de village de pêcheurs typiques.

C’est aussi le fief de résidences secondaires de certains Dakarois fortunés, de Libanais et de Français qui y possèdent des propriétés.

Les principaux sites sont, du nord au sud : Toubab Dialao, petit village lébou, Popenguine, lieu de pèlerinage catholique, la Somone et sa lagune. A quelques encablures, Mbour, la plus grande ville de la côte et non moins important port de pêche, Warang à proximité d'un petit lac, Nianing, Mbodiène, puis l’étape de Ngazobil, site d'une mission catholique depuis le XIXe siècle et enfin les villages jumeaux de Joal-Fadiouth, village natal du président Léopold Sédar Senghor,

 souvent cités en exemple pour leur tolérance religieuse en raison de la saine cohabitation entre musulmans et catholiques.

Au-delà, la côte sablonneuse se poursuit, vers Palmarin et Djifer, à l'embouchure du delta du Saloum, autre entité géographique.

Derrière ce littoral, on trouve plusieurs réserves naturelles, telles : la Réserve de Bandia, la Réserve naturelle de Popenguine et la Réserve naturelle d'intérêt communautaire de la Somone.

excursions-sahel-decouverte-senegal-saly
48144808.jpg
1MCHRY0Y8c77Ctka7ZV0.jpg
8532537-13427434.jpg
3289595112_1_6_TWmVGmjg_edited.jpg
1020x765_edited.jpg
nouveau_pont_fadiouth_grand_edited.jpg
Capture d’écran 2020-06-06 à 12.11.46.

Au-delà, la côte sablonneuse se poursuit, vers Palmarin et Djifer, à l'embouchure du delta du Saloum, autre entité géographique.

Derrière ce littoral, on trouve plusieurs réserves naturelles, telles : la Réserve de Bandia, la Réserve naturelle de Popenguine et la Réserve naturelle d'intérêt communautaire de la Somone.